Concert : un héritage carolingien du roman au gothique

A l'occasion du 1200e anniversaire de la mort de Charlemagne et en attendant l'ouverture d'une route carolingienne dans l'espace européen, l'association Patrimoine invite à un ensemble de manifestations diversifiées à Neuwiller-lès-Saverne dimanche 21 septembre :  à 14h, inauguration de l'exposition de maquettes d'habitations avant et après Charlemagne ; à 15h, visite guidée de la partie la plus ancienne de l'abbatiale et de la tapisserie ; à 16h, à l'église Saint-Adelphe, conférence de Georges Bischoff, professeur d'histoire médiévale, suivie d'un concert. Le tout est clôturé par un "repas carolingien" .

                L'ensemble vocal et instrumental "Hortus Musicalis » (direction :

Jean-Sébastien Kuhnel) composé de 6 chanteurs accompagnés au luth, à la viole de gambe et à l'orgue positif, présentera un programme spécialement conçu pour la circonstance. Ce véritable défi musical a pour amorce des hymnes dédiés à saint Adelphe issus du fond antiphonaire de l'abbatiale de Neuwiller. Monodie à  vocation liturgique ayant pris son essor à l'époque carolingienne, le chant grégorien a servi de base aux  polyphonies naissantes. Il est à la musique occidentale ce que les fondations des premières églises chrétiennes sont à nos cathédrales. Ainsi, de l'Ecole de Notre-Dame de Paris (12e siècle) au "tenor lied" dans le bassin rhénan (fin du 15e siècle), ce "Concert pour saint Adelphe" proposera un ensemble de pièces, dont celles de l'organiste strasbourgeois Ottmar Nachtgall

(1480-1537) et de son collègue savernois Johan Schlend.

                Dimanche 21 septembre à 17h,  église Saint-Adelphe de Neuwiller.

Entrée libre, plateau

Sans titre3 1

Eglise Sainte Adelphe Neuwiller Les saverne